Article, Blogue, Littérature, Québec

Un livre, un cadeau, un être cher

Vous ne savez pas quoi acheter comme cadeaux de Noël? Vous aimeriez offrir aux membres de votre famille ainsi qu’à vos amis quelque chose de personnel, d’utile et d’appréciable?

J’ai la solution parfaite pour vous : des livres! Simple, original et passe-partout, tout le monde aime recevoir un roman, un essai, un recueil de nouvelles ou un livre de cuisine. L’année 2018 a d’ailleurs été florissante en nouveautés et en coups de cœur littéraires. Afin de bien garnir votre liste d’idées de cadeaux, je ne vous présente pas un top 5, mais bien un livre par personne membre de la famille.

 

L’œuvre du Grand Lièvre filou : chroniques

Pour le papa, le grand ours, le patriarche, l’homme fort et sensible qui nous aime et qui pourrait nous porter sur ses épaules jusqu’aux confins de l’univers. Pour lui, je recommande le nouvel ouvrage de Serge Bouchard.

9782897730727_largeLe regard de l’anthropologue est plus que jamais nécessaire pour redonner du sens à un monde qui s’étourdit de jour en jour. C’est ce que nous offre Serge Bouchard en nous invitant à monter dans son camion et à rouler, avec lui, plusieurs milliers de kilomètres en Boréalie et dans toute l’Amérique. Il nous conduit là où l’histoire, petite ou glorieuse, est passée… Athabasca, Bon-Désir, Pointe-aux-Trembles, Ouisconsin, Gogama, Saguena, Gespeg, Chibougamau ou Caniapiskau. Cet antirécit de voyage nous révèle des pays métissés, autochtones et français, ceux de Jean-Baptiste Laboucane, Anadabidjou, Lucille Marie Raymonde Savoie, Sarah Petit Couteau, Joseph Robidoux, Black Hawk ou Ochaga.

L’Oeuvre du Grand Lièvre Filou rassemble les chroniques que Serge Bouchard a tenues dans le magazine Québec Science entre 2009 et 2018. Observateur hors pair, il a su y partager son admiration pour les belles inventions de même que son indignation devant la bêtise humaine, la chimie pétrolière qui intoxique la planète ou l’architecture qui enlaidit les villes et les campagnes.

Lire Serge Bouchard fait du bien. Il nous permet, à travers ses réflexions et sa démarche scientifique toute personnelle, de mieux nous ancrer dans la vie.

 

À fleur de peau : le roman initiatique des hypersensibles

Je vous promets que toutes les mamans adoreront ce roman écrit avec tendresse et sincérité. Qui plus est, la page couverture aux détails exquis séduit dès le premier regard.

9782897584252_large«Je n’arrive pas à être moi-même. J’ai toujours peur du regard des autres et de ce qu’ils pensent de moi. En fait, je ne me sens pas si bien que ça.» Flora Flora a tout pour être heureuse: un fils plein d’humour et d’esprit, un mari brillant, une vie professionnelle valorisante, des amis aimants, et même un magnifique cerisier à admirer au fil des saisons. Mais il y a un mais: une minuscule remarque désobligeante, un simple désaccord, une critique inoffensive peuvent suffire à perturber la belle dynamique de sa vie et à détruire toute confiance en elle. Flora le sait: elle est hypersensible. Et cette qualité, qui lui apporte d’immenses joies, une empathie exceptionnelle, une relation émerveillée avec la nature, semble désormais menacer son équilibre et nuire à son bonheur. Elle prend donc les choses en main et consulte Marc, un professeur de yoga entendu à l’occasion d’une conférence. Grâce à cette démarche, elle comprendra qui elle est, elle apprendra à faire de sa sensibilité non plus un obstacle mais une ressource inépuisable garante de son bonheur au quotidien. Ce roman pas comme les autres est suivi d’un cahier pratique qui dévoile tout sur les manifestations de l’hypersensibilité et qui fournit des pistes pour l’apprivoiser!

 

Le plongeur

Si vous avez un grand frère, qu’il soit un lecteur passionné ou occasionnel, Le plongeur de Stéphane Larue est un incontournable. Je vous promets que l’aîné va le dévorer et en parler aux prochains soupers de famille!

9782896982721_largeNous sommes à Montréal au début de l’hiver 2002. Le narrateur n’a pas vingt ans. Il aime Clive Barker et Lovecraft, le métal, les comic books et les romans de science-fiction des années soixante et soixante-dix que lui prête son père. Étudiant en graphisme, il dessine depuis toujours et veut devenir bédéiste et illustrateur, comme ses idoles Moebius et Tibor Csernus. Mais depuis des mois, il évite ses amis, ment, s’endette, aspiré dans une spirale qui menace d’engouffrer sa vie entière : c’est un joueur. Il joue aux loteries vidéo et tout son argent y passe, de même que celui qu’il emprunte à sa copine Marie-Lou et à son cousin Malik. L’hiver installé, il se retrouve à bout de ressources, sans appartement.
Il devient plongeur au restaurant La Trattoria, projeté dans un rush dès le premier soir. Le cuisinier qui l’accueille et lui donne son training accéléré, c’est Bébert, ogre infatigable au bagou de rappeur, encore jeune à vingt-cinq ans mais qui a travaillé partout, déjà usé par l’alcool et le speed. Pendant un mois et demi, ils enchaîneront ensemble les shifts de soir et les doubles, et Bébert tiendra auprès du plongeur le rôle de mentor malgré lui et de flamboyant Virgile de la nuit. On découvre ainsi le train survolté d’un restaurant à l’approche des fêtes et sa galerie mouvante de personnages, propriétaire, chef, sous-chefs, cuisiniers, maîtres d’hôtel, serveuses, busboys et suiteurs.
Si certains d’entre eux semblent plus grands que nature, tous sont dépeints au plus près des us du métier, avec une rare justesse. C’est en leur bruyante compagnie que, débordé de toutes parts, le plongeur tente de juguler son obsession pour les machines de vidéopoker, traversant les cercles d’une saison chaotique rythmée par les rush, les luttes de pouvoir et les décisions néfastes.

 

Étincelle

9782923896618_largeLa meilleure grande sœur du monde mérite l’un des meilleurs romans québécois. Je l’ai dévoré en moins de trois jours. Des rires, des pleurs, de la colère, de la mélancolie, de la nostalgie, mon cœur était sur des montagnes russes. Ce récit sur l’amitié est poignant, touchant et écrit avec authenticité.

 

À Shenzhen, par un soir tranquille, une jeune Chinoise déballe les ingrédients requis pour la préparation d’un mapo tofu. Délicatement, de ses gestes novices, elle débite les légumes en tranches égales, l’esprit à demi tourné vers la voix de Leonard Cohen, en trame de fond dans son logement de fonction. Quand s’évanouissent les dernières notes de Suzanne, la jeune femme tourne le bouton du poêle pour allumer le gaz. Et tout saute. Étincelle raconte une tragédie. Le combat d’une brûlée vive, littéralement suspendue entre la vie et la mort.

 

Histoires pour garçons qui veulent changer le monde

L’imagination des enfants est sans limite et leurs aspirations ont le potentiel d’atteindre les étoiles. Offrez à votre petit frère des exemples fascinants de l’Histoire et l’inspiration nécessaire à poursuivre ses rêves.

9782863744970_largeUne fabuleuse collection de 100 portraits d’hommes célèbres ou pas, d’aujourd’hui et d’hier, qui ont décidé de changer le monde en faisant preuve de compassion, de générosité et de confiance en soi. Vous ne trouverez ni super-héros et ni princesse en détresse dans ce livre!

Nous y trouvons: Achmat Hassiem, Ai Weiwei, Alan L. Hart, Alan Turing, Arthur Rimbaud, Baldwin IV, Balian Buschbaum, Barack Obama, Benjamin Zephaniah, Bill Gates, Boyan Slat, Les garçons d’ Isca, Caine Monroy, Carl Linnaeus, Charles Fourier, Chesley ,Sully’ Sullenberger, Christian McPhilamy, Christopher Paolini, Confucius, Daniel Anthony, Dan Kraus, Daniel Radcliffe, Daniel Tammet, David Attenborough, Derek Redmond, Don McPherson, Dynamo, Eddie Aikau, Eugène Cernan, favio Chávez, Les quatre Chaplains, Frank Ocean, Frederick Douglas, Galilée, George VI, Ghyslain Raza, Grayson Perry, Hans Scholl, Harvey Milk, Iqbal Masih, Ishiro Honda, Jaime Escalante, Jamie Oliver, Jean-Dominique Bauby, Jeffree Star, Jesse Eisenberg, Jim Henson, John Carlos et Tommie Smith, John Green, John Lennon, John Tyndall, Jorge Muñoz, José Rizal, Chief Joseph, Junot Díaz, Ken Yeang, Lionel Messi, Louis Armstrong, Louis Braille, Ludwig van Beethoven, Luigi Ciotti, Mahatma Gandhi, Mohed Altrad, Muhammad Ali, Dr. Naif Al-Mutawa, Neil Degrasse Tyson, Nelson Mandela, Nicholas Winton, Nick Vujicic, Nikola Tesla, Oscar Wilde, Patch Adams, Percy Shelley, Philip Zimbardo, Rain, Ralph Lauren, Ric O’Barry, Rick Genest, Rick van Beek, Roald Amundsen, Roald Dahl, Ryan Hreljac, Salvador Dalí, Sergei Polounine, Siddhartha Gautama, Stephen Hawking, Steve Irwin, Steven Spielberg, Stormzy, Swampy, Taika Waititi, Tank Man, Tensing Norgay, Thomas Edison, Trevor Noah, Uyaquq, Vedran Smailovi, Vincent van Gogh, William Kamkwamba, William Moulton Marston.

 

Nos héroïnes : 40 portraits de femmes québécoises

Ce sublime livre enchantera votre sœur cadette par ses magnifiques illustrations au charme exquis et la plume d’Anaïs Barbeau-Lavalette.

9782923896908_largeLe 23 juin 2018, Anaïs Barbeau-Lavalette, auteure du magnifique roman La femme qui fuit, prononce un discours symbolique et électrisant sur les Plaines d’Abraham. Elle braque les projecteurs sur les femmes oubliées de notre histoire. Avec l’illustratrice Mathilde Cinq-Mars, elle propose ici un album sous forme de vœu : que ces femmes s’infiltrent pour de bon dans nos vies. Que grâce à leurs fabuleuses histoires, elles aient enfin le dernier mot.

Ces portraits de Québécoises ayant marquées leur époque sont transmis avec humanité, respect et caractère. Ce recueil attire le regard et est l’un des meilleurs vendeurs en librairie!

 

Monstres et fantômes : 15 auteures, 15 nouvelles d’horreur

9782764436608_largeEt pour compléter votre liste de présents, offrez à la personne aimée ce déroutant recueil de nouvelles d’horreur écrit quinze auteures québécoises. Laissez-vous envoûter  par ces surprenantes histoires terrifiantes.

Stéphanie Boulay / Le Poids Fanie Demeule / St Kilda Laurence Gough / Agnelets Marie Demers / Love will tear us apart Geneviève Jannelle / Et le Mal, et la mère Mikella Nicol / Let me out now Véronique Marcotte / Dearlake Maude Nepveu-Villeneuve / Le chat noir et autres contes Fanny Bloom / Quatre morts dans le temps courbé Erika Soucy / Amigore express Mélissa Verreault / Paréidolies Mélikah Abdelmoumen / Montréal brûle Jade Bérubé / Les rénégates Marie-Hélène Larochelle / Crudité Catherine Côté / Quel beau chalet, hein

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s